LES CHATS PLUS POPULAIRES QUE JAMAIS AU QUÉBEC!

ILS SONT MAINTENANT PRÈS DE 2 MILLIONS!

 

 

Québec, le 28 février 2017. — Comme en témoigne un nouveau sondage SOM1 réalisé dans le cadre de la 5e Semaine nationale de la stérilisation animale au Québec2, pour le compte de l’Association des médecins vétérinaires du Québec (AMVQ) en pratique des petits animaux3, en collaboration avec le CDMV4 et Royal Canin5, la popularité des chats au Québec n’a pas cessé de s’accroitre au cours des 20 dernières années.

 

Aujourd’hui, il y a des chats dans 33 % des foyers québécois comparativement à 23 % en 1997.

 

Comme les ménages6 avec des chats en possèdent en moyenne 1,7, on évalue que le nombre total au Québec atteint environ 1,98 million de chats.

 

Autres données intéressantes, six propriétaires de chats sur dix en gardent seulement un, alors que 40 % en ont deux ou plus.  D’ailleurs, ceux qui en possèdent le plus souvent deux ont entre 45 et 54 ans. On ne sera donc pas surpris d’apprendre que c’est dans ce groupe d’âge que l’on retrouve les plus grands amateurs de chats.

 

 

Les chats gagnent en popularité chez les retraités

 

Un élément qui nous a fortement réjouis à la lecture des résultats de ce sondage SOM, c’est de constater que les chats gagnent également en popularité chez les retraités. En effet, en 2002, les chats n’étaient présents que dans 12 % des ménages où habitaient des retraités. Quinze ans plus tard, ce chiffre est passé à 22 %! Connaissant l’importance des animaux pour briser la solitude, nous ne pouvons qu’être très heureux de cette nouvelle.

 

 

 

Les Québécois adoptent surtout des jeunes chats non stérilisés

 

Dans le deuxième volet du sondage SOM commandé conjointement par l’AMVQ et Chats Canada Cats7, nous nous sommes intéressés plus spécifiquement au sujet qui nous préoccupe, la stérilisation.

 

La majorité des Québécois, soit 82 %, indique que le dernier chat qu’ils ont adopté avait moins d’un an. Le sondage a également révélé que 79 % de ces jeunes chats n’étaient pas stérilisés!

 

Dans les faits, on apprend qu’un peu plus des deux tiers (68 %) de tous les chats adoptés n’étaient pas stérilisés. Ceux âgés d’un à sept ans n’étaient pas stérilisés à 23 %.

 

Seulement 16 % des répondants ont fait l’acquisition d’un chat adulte dont l’âge variait entre un et sept ans. Dans les faits, et c’est ce qui est triste, très peu de chats âgés de huit ans et plus ont eu la chance de se trouver un nouveau foyer. 

 

À ce sujet, il est intéressant de noter que dans la région montréalaise, le pourcentage de chats adoptés déjà stérilisés est significativement plus élevé (39 %) que pour la région de Québec (27 %) ou même ailleurs au Québec (25 %). Nous constatons également que ceux qui possèdent deux chats ou plus ont moins tendance à se procurer un autre chat stérilisé (24 %).

 

Nous ne sommes pas surpris d’apprendre que 79 % des chats adoptés avant l’âge d’un an n’étaient pas stérilisés, comparativement à 23 % de ceux âgés de un à sept ans.

 

À la lueur des résultats de ce sondage, l’Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux réitère l’importance de promouvoir la stérilisation au Québec, et ce, afin de réduire les abandons et indirectement, la souffrance animale.

 

 

Plus de 1 000 chats stérilisés lors de la Semaine nationale de la stérilisation animale au Québec

 

Pour terminer, rappelons que l’an dernier, dans le cadre de la Semaine de la stérilisation animale au Québec, plus de 1 000 chats errants ou abandonnés ont été stérilisés à la grandeur du Québec. Un don estimé à environ 150 000 $ en produits et services de la part de l’ensemble des médecins vétérinaires du Québec et de leur formidable équipe de techniciens en santé animale et d’employés de soutien médical. 

 

Il est également de notre devoir d’encourager l’adoption de chats adultes qui, dans la majorité des cas, sont déjà stérilisés et n’attendent que l’occasion d’avoir une deuxième chance!

 

Et rappelons-nous qu’ultimement, ce seront toujours les propriétaires de ces animaux qui auront la responsabilité de faire eux aussi leur bonne StérilisACTION!

 

1. Ce sondage a été mené en ligne du 19 au 23 janvier 2017, auprès de 1 395 ménages du Québec. Pour l’ensemble des répondants, la marge d’erreur maximale autour des proportions est de plus ou moins 3,4 %, 19 fois sur 20.

 

2. Cette activité qui a lieu sous la supervision de l’AMVQ en pratique des petits animaux, du 26 février au 4 mars 2017, a pour but d’abaisser le total d’euthanasies d’animaux non désirés en invitant les Québécois à faire stériliser leurs chats et leurs chiens. Elle vise également à sensibiliser les représentants du gouvernement et les élus municipaux à l’importance de voter des lois et des règlements incitant et favorisant la stérilisation animale au Québec pour ainsi réduire le nombre d’abandons dans les refuges ou les centres de gestion animalière : www.sterilisationanimalequebec.info

 

3. L’AMVQ en pratique des petits animaux est une association à but non lucratif qui regroupe près de 850 médecins vétérinaires québécois pratiquant dans le domaine des animaux de compagnie au Québec. Pour informations : www.amvq.quebec

 

4. Le Centre de distribution des médicaments vétérinaires CDMV, fondé en 1972, est un distributeur pancanadien de produits et services dédiés aux médecins vétérinaires. Pour informations : www.cdmv.com

 

5. Royal Canin est une entreprise unique de fabrication de nourriture pour chats et chiens présente dans 90 pays et qui dispose de 11 unités de production à travers le monde. Le dévouement sans faille et l’esprit pionnier ont permis à Royal Canin d’évoluer avec le temps. Pour informations : www.royalcanin.ca

 

6. Selon Statistique Canada, il y avait, au Québec en 2016, 3 531 663 logements privés occupés par des résidents.

 

7. Chats Canada Cats est un organisme d'enregistrement de chats et un mouvement d'éleveurs et d'amateurs de chats qui s'attaque aux problèmes qui existent dans la sphère féline. Pour information : www.chatscanadacats.ca