Précisions importantes

 

Cette semaine nationale de la stérilisation animale, mise en place par l’Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux, a pour but de sensibiliser les représentants du gouvernement et les élus municipaux à la nécessité de voter des lois et règlements incitant et favorisant la stérilisation animale au Québec, en particulier, celle des animaux errants ou vivants dans les refuges.

 

Ce n’est pas une semaine nationale de stérilisation gratuite, mais une semaine nationale de sensibilisation à l’importance de la stérilisation et, en particulier, celles des chats errants ou appartenant à des refuges et destinées à l’adoption.

 

Afin que la SNSAQ soit un évènement marquant, les intervenants de tous les milieux (médecins vétérinaires, sociétés protectrices des animaux, refuges, associations de défenses des animaux, organismes d’adoption des animaux, municipalités, gouvernements et techniciens en santé animale) sont donc invités à y participer, chacun à leur manière.

 

Chaque année, des centaines d'établissements vétérinaires profitent de l'occasion pour faire la promotion de la stérilisation, et ce, sous différentes formes.

 

En prime, plusieurs dizaines d'établissements vétérinaires et SPA ou SPCA participent directement à la SNSAQ en organisant différentes activités de stérilisation.

 

Cependant, chaque médecin vétérinaire doit respecter son Code de déontologie et, en particulier, la section concernant les devoirs envers le client et les risques de conflits d’intérêts indiqués. La connaissance de la section touchant les obligations et restrictions relatives à la publicité ne peut, non plus, être ignorée.

 

Le fait d’annoncer au public des rabais, gratuités ou autre considération de même nature sur la stérilisation des animaux contrevient au Code de déontologie (article 19.3) à moins que ne soit indiqué clairement ce qui est compris dans le prix et quel groupe de personne peut en bénéficier (article 39).

 

Voilà pourquoi l’AMVQ en pratique des petits animaux n’a pas d’autres choix que de se conformer aux lois et règlements de l’OMVQ et ne peut promouvoir toutes les annonces d’établissements offrant des rabais ou gratuités sauf celles respectant les règles établies.